Présentation et test de l’iPhone 8 Plus

Voilà maintenant 10 ans, 10 ans qu’à la même période la presse regorge des impressions qu’ont laissés les nouveaux iPhone ou le nouvel iPhone selon les années. Une fois n’est pas coutume, nous avons mis la main sur un iPhone 8 Plus, en attendant le X, et nous vous proposons de vous livrer nos impressions sur ce nouvel appareil.

Tout d’abord, et je pense que vous avez pu vous en apercevoir, les grandes nouveautés de la cuvée 2017 ne se cachent pas dans ce qu’il y a de plus apparent, à savoir le design, mais sous le capot. Apple fait, pour la quatrième année consécutive, confiance à ce design aux bords arrondis et cet écran encadré d’un contour dont on peut penser qu’il est appelé à disparaître l’an prochain.

En verre et contre tout

Commençons donc par nous intéresser au design de ce nouvel appareil. Enfin, le terme nouveau semble superflu tant les modèles 2017 des iPhone, hormis l’iPhone X, ressemblent à s’y méprendre à la version que nous avions découverte il y a maintenant quatre ans, qui était donc encore celle de l’an passé.

Nous avons presque envie de dire que la première des différences au niveau du design ne se voit pas à l’œil nu, mais se ressent au toucher. En effet, cette année c’est le verre qui remplace l’aluminium au dos de l’appareil et si la différence n’est pas flagrante à l’œil nu, au toucher, cet iPhone 8/Plus est beaucoup plus agréable à tenir en main, sans compter qu’il a tendance à moins glisser de celle-ci. Plutôt amateur du verre comme matériau de fabrication, c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai pris en main cette version 2017, même si la crainte de faire tomber et d’exploser le dos de l’iPhone fait perdre en sérénité ce que l’on gagne en plaisir.

Si Apple assure que l’iPhone 8 est constitué d’un verre robuste censé résister aux chocs, les premiers crashs tests qui circulent sur le net montrent que sa résistance a toutefois ses limites. De même, avec le verre, ce sont les traces de doigts qui s’invitent non seulement sur la face avant de l’appareil, mais aussi sur sa face arrière. Vous serez certainement nombreux, comme je le fais, à vite l’entouré d’une coque ou d’une housse de protection pour éviter la casse en cas de chute.

Le design est donc d’un classique extrême, sans surprise, certains diront même sans saveur, mais ce design à ses adeptes et le point positif est que certaines coques et housses des années précédentes s’ajusteront parfaitement à ce nouveau modèle, ce qui vous évite de devoir tout racheter.

À noter aussi que la présence du verre en lieu et place de l’aluminium aura comme inconvénient d’alourdir légèrement l’appareil qui prend 14 grammes par rapport à la génération précédente. Toutefois, à l’usage, cette prise de poids passe quasiment inaperçue. En revanche, moins glissant que l’aluminium, le verre permet une meilleure prise en main qui fait que l’on craint moins de le faire tomber.

Le choix du verre s’explique surtout par la présence dans la génération 2017 d’une puce qui permet de recharger l’appareil par induction, puce dont on vous parlera plus bas.

L’écran qui s’adapte à votre usage

Si l’iPhone X, qui sortira le mois prochain, est le premier smartphone de la firme à la pomme à proposer la technologie OLED, il faut encore se contenter d’un LCD sur les iPhone 8/Plus. Toutefois, rappelons que l’écran de l’iPhone a été jugé comme l’un des meilleurs LCD du marché par DisplayMate l’an passé.

Cette dalle LCD proposant du 1080p (401 pixels par pouce) inclut une nouvelle fonctionnalité pas inintéressante du tout, le fameux True Tone que l’on a déjà découvert sur les iPad. Cette fonctionnalité simule sur l’écran de l’iPhone la teinte naturelle que prendrait une feuille de papier en fonction de son exposition. L’écran « jaunit » alors naturellement en fonction de votre environnement, ce qui donne des couleurs plus naturelles et moins agressives pour l’œil. Si cette technologie peut vous faire penser à Night Shift, celle que l’on actionne souvent le soir pour atténuer la lumière bleue, en réalité elle est très différente dans son approche. Ici, l’objectif est véritablement de mimer la feuille de papier alors que Night Shift est surtout un dispositif pour ne pas perturber l’endormissement. Les deux peuvent d’ailleurs être désactivées indépendamment l’une de l’autre.

Enfin, toujours côté écran, la prise en charge des vidéos HDR sur cette nouvelle génération de smartphones permettra de profiter des vidéos dans de meilleures conditions avec des contrastes renforcés et des couleurs plus chaudes. Par exemple, avec l’abonnement Netflix le plus cher, vous bénéficierez de cette fonctionnalité sur les iPhone 8/Plus pour une immersion plus saisissante encore. Si l’écran n’évolue que très peu, il reste encore l’un des meilleurs du marché, même s’il risque de souffrir de la comparaison quand les iPhone X seront disponibles.

Un iPhone (A11) bionic

Pour le moment il est impossible de mettre la main sur le futur iPhone X, ainsi il est impossible d’en connaitre la puissance réelle… sauf à avoir un iPhone 8 ou 8 Plus entre les mains. En effet, si la taille d’écran et le design différent, la puissance de l’appareil sera la même puisque dans les deux cas, c’est la puce A11 bionic qui sera le cœur de l’appareil.

Les premiers benchmarks réalisés depuis un iPhone 8/Plus montrent même que la nouvelle génération de smartphone de la firme à la pomme supplante largement certains des ordinateurs récents du géant californien. En terme de puissance, on se retrouve donc avec un monstre qui ne nous a jamais donné l’impression d’être dépassé par une opération à effectuer. Fluidité, rapidité et réactivité sont au rendez-vous de cet appareil dont la puce vient véritablement donner un coup de boost à l’ensemble.

Pour entrer dans le détail de cet A11 Bionic, le processeur possède 6 cœurs dont deux sont dévoués aux tâches les plus exigeantes et 4, plus économes, aux tâches mineures. Les 6 cœurs fonctionnant en permanence, ce sont les 4 cœurs économes qui effectuent les tâches courantes alors que les deux plus puissants prennent le relais pour les opérations les plus gourmandes. Cette nouvelle gestion du processeur permet de gagner en autonomie et de compenser ainsi une batterie plus petite (à cause du module qui permet la recharge sans fil).

À l’usage, l’iPhone 8/Plus gagne véritablement en puissance et jamais je n’ai réussi à prendre à défaut sa puissance, que ce soit pour filmer en 4K, faire du montage ou jouer à des jeux exigeants. Dans ce domaine, l’iPhone 7/Pus n’était pas décevant non plus et nul doute qu’il en faudra des opérations pour mettre à mal la puissance des nouveaux smartphones d’Apple.

L’iPhone coupe le cordon

Depuis quelques années, l’iPhone est un appareil autonome capable de s’affranchir d’un ordinateur pour être configuré, sauvegardé ou encore restauré. Depuis l’année dernière, Apple a poussé un peu plus loin l’affranchissement de son smartphone en poussant les utilisateurs à adopter des casques Bluetooth après le retrait de la prise Jack (même si un adaptateur Lightning/Jack est proposé avec les iPhone). D’ailleurs, dans la foulée Apple proposait sa propre solution, les AirPods, dont le fonctionnement avec l’iPhone se fait naturellement.

Cette année, Apple pousse la logique d’un cran supplémentaire en proposant la recharge sans fil. Concrètement, la recharge filaire est le dernier cordon qui reliait l’iPhone à un appareil ou un dispositif externe, celui-ci a ainsi disparu. Embarquant maintenant un dispositif Qi qui permet la recharge sans fil, l’iPhone est non seulement compatible avec les chargeurs déjà présents, mais il est aussi prêt pour la prochaine génération de recharge dont le fameux AirPower, le chargeur qui permettra de tout recharger simultanément, AirPods, Apple Watch et iPhone. Attendu pour début 2018, on essayera de mettre la main dessus afin de savoir si ce chargeur à la sauce Apple tient toutes ses promesses.

Pour le moment, la recharge par induction n’est pas des plus rapides et elle s’améliorera dans une mise à jour de l’OS disponible prochainement. En attendant, il existe un tas de chargeurs à induction disponibles à des prix allant de 10 euros à plus de 100. Faites bien attention à la puissance délivrée et à la compatibilité, car il semble qu’en fonction du modèle, la recharge se fasse… ou non. Pour être certain de trouver le bon chargeur, Apple en vend deux dans ses boutiques physiques et en ligne, un provenant de chez Mophee et un autre en provenance de Belkin. Toujours est-il que nous avons maintenant le choix de la recharge et nous n’allons pas nous en plaindre, même si la recharge par induction n’est pas exempte de défauts.

Pour être honnête, faute de chargeur par induction, je n’ai pas pu évaluer le gain réel par rapport à une charge via le câble Lightning. On reviendra certainement sur ce point quand l’OS aura été mis à jour et que j’aurai mis la main sur un chargeur par induction.

L’appareil photo qui vous refait le portrait

Si Apple n’a jamais cherché à faire la course aux mégapixels avec ses smartphones, elle s’est toujours appliquée à faire évoluer son capteur photo pour des photos toujours plus nettes avec des couleurs de mieux en mieux définies et des options toujours plus nombreuses.

Cette année, Apple a clairement mis l’accent sur la réalité augmentée avec un capteur pour iPhone 8 et 8 Plus taillée pour cette technologie. Calibrés pour la réalité augmentée, les appareils photo des nouveaux iPhone permettent une immersion encore plus bluffante, même si les capteurs des générations précédentes s’en sortent bien aussi dans ce domaine.

Cette année, la véritable nouveauté se niche dans la fonction portrait du capteur photo qui permet d’accéder à de nouveaux modes portraits plutôt bluffants, même s’ils sont toujours proposés en mode bêta. Cette année, le mode portrait propose de mettre bien en avant le visage de votre modèle en estompant les contours, voir en mettant en avant le visage sur un fond noir, effet réservé jusqu’à présent aux photographes expérimentés ayant le matériel et les compétences permettant de le faire. Même si la fonctionnalité n’est pas encore parfaite, les résultats sont de toute beauté et donnent envie de réaliser de beaux portraits.

Ce mode, découvert l’an passé, ne cesse de s’améliorer même si les résultats seront toujours aléatoires en fonction de l’éclairage, de l’arrière-plan ou du recul que vous prendrez par rapport à votre modèle. Vraiment bluffant, ce mode ne va cesser de s’améliorer dans les mois à venir et j’avoue prendre beaucoup de plaisir à l’utiliser.

Bien entendu, la double optique est toujours de la partie, de même que le stabilisateur, ce qui vous permettra de réaliser de belles photos, de loin comme de près, le plus nettement possible. On notera aussi la possibilité de réaliser des vidéos en 4K à 30 ips qui auront l’avantage de sublimer vos enregistrements et qui pourront être lues sur l’Apple TV 4K qui accompagne les nouveaux iPhone.

 

Si les capteurs arrières seront les mêmes sur l’iPhone X, c’est celui situé à l’avant qui fera la différence sur le futur smartphone d’Apple, il faut dire aussi qu’il intègre la fameuse technologie Face ID absente des iPhone 8/Plus.

iOS 11, le complément (toujours) parfait de l’iPhone

L’autre versant qui permet d’avoir avec l’iPhone un appareil (presque) parfait est certainement son OS. Déjà installé sur plus d’un iPhone sur deux, iOS 11 est le système installé par défaut sur chaque iPhone 8 Plus lors de son achat. Si nous avions déjà évoqué les nombreuses nouveautés dans un article précédent, iOS 11 est le système parfait pour fonctionner avec l’iPhone et on ne soulignera jamais assez combien la fabrication du matériel en même temps que la préparation du logiciel est un véritable atout pour Apple.

Parmi les nouveautés que l’on retiendra cette année, un nouveau centre de contrôles qui, s’il déstabilise au début, s’avère en réalité très pratique à l’usage. Plus besoin de naviguer entre trois fenêtres pour trouver le réglage auquel on veut accéder, tout se fait depuis une seule et même page que l’on peut paramétrer dans les réglages.

L’application Message et sa nouvelle gestion des autocollants, et bientôt la possibilité d’envoyer de l’argent, n’est pas en reste non plus et offre un nouveau confort d’utilisation que l’on jugera comme bienvenue.

Vous l’aurez compris, le plaisir d’utiliser un iPhone au quotidien vient tout autant du matériel en lui-même que du logiciel qui est parfaitement taillé pour l’appareil. En attendant iOS 12 l’an prochain, iOS 11 est le système le plus abouti sur un smartphone et c’est aussi lui qui fait la force du téléphone phare d’Apple.

Faut-il craquer pour ce modèle ?

Si vous avez les poches assez grandes, un peu plus (ou un peu moins selon la capacité de stockage) de 1.000 euros à mettre dans un smartphone et si vous voulez ce qui se fait de mieux, alors cet iPhone 8 Plus est clairement un modèle que l’on vous recommande chaudement… à moins que votre budget soit un peu extensible et que vous soyez patient. En effet, dans un peu moins d’un mois c’est une véritable nouveauté qui va venir prendre place dans nos poches, l’iPhone X, modèle qui permettra de célébrer les 10 ans de l’iPhone en grande pompe.

Autre aspect à prendre en considération que l’on a évoquée à l’instant, celui de son espace de stockage. Si comme moi vous utilisez de multiples applications que vous souhaitez stocker sur votre appareil, si vous stockez aussi de la photo, des vidéos et de la musique, alors on vous conseillera le stockage à 256 Go. Sinon, il sera toujours possible d’opter pour un stockage à 64 Go et le coupler avec un service de stockage en ligne comme iCloud qui trouve pleinement sa place sur un iPhone. À vous donc de vous poser la question de votre usage et de coupler à cette question celle de votre budget.

Enfin, prenez aussi en considération le coloris de votre appareil, car cette année il y a une évolution avec la disparition du modèle or rose et la présence de 3 couleurs, argent, or et gris sidéral. C’est ainsi que le noir de jais disparait aussi pour laisser la place à un gris sidéral différent du gris présent l’an passé. De même, la couleur or possède une teinte un peu plus cuivrée qui la rapproche d’un modèle entre l’or et l’or rose.

Si l’iPhone 8 Plus vous fait de l’œil, il ne restera plus qu’à choisir le stockage et le coloris avant de passer par la case achat.

En conclusion

Ne nous le cachons pas, cette année l’iPhone 8/Plus est un modèle parasité par la sortie prochaine de l’iPhone X. Proposant très peu de nouveautés visibles (comme l’an passé du reste), il laissera sur leur faim celles et ceux qui aiment avoir du neuf tous les 6 – 12 mois.

Pourtant, à l’usage, cet iPhone 8 Plus recèle de nouveautés bienvenues qui en font un véritable appareil performant au quotidien, que ce soit grâce à son processeur A11, sa recharge par induction, son écran agréable à utiliser ou encore son mode portrait qui s’améliore.

Véritable best-seller chez Apple depuis 4 ans, ce modèle est clairement mis à jour une dernière fois avant que prennent place les smartphones sans bordures dont l’iPhone X sera le porte-étendard jusqu’à l’année prochaine. Si votre budget est trop serré pour mettre la main sur ce futur modèle et si vous cherchez un excellent smartphone alors ne cherchez plus, il s’appelle l’iPhone 8 Plus.

Iphone 8 Plus

Iphone 8 Plus
8.8

Performance

10/10

Design

7/10

facilité d'utilisation

9/10

Prix

9/10

On a aimé :

  • Sa puissance
  • iOS 11
  • Son bel écran LCD
  • Son mode portrait

On a moins aimé :

  • Son design sans surprise
  • Une recharge par induction bridée

Eddy Maniette

Moi c’est Eddy, spécialiste de l’iPad et des produits Apple, je suis présent depuis pas mal d’années déjà sur des sites spécialisés dans les nouvelles technologies. Je collabore aussi à l’émission iWeek sur Ouatch.tv depuis 3 ans maintenant. Amateur de produits technologiques, un peu geek sur les bords, je suis aussi enseignant dans le civil. Bref, une vie passionnante et bien remplie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *